Cabanes de pêcheurs

Les cabanes de pêcheurs que nous voyons sur la banc Larocque existaient du temps de mes grands-parents. Celles-ci, qui appartenaient à Sylvestre Alain, ont subi les assauts de vagues d’une tempête provenant de l’est. Je les ai photographiées le 5 décembre 2005. Quelques jours plus tard, elles avaient disparu, réduites en cendres par les autorités. Aurait-il été possible de les conserver?…

Nous sommes attachés à nos cabanes : les cabanes à Louis-Raymond, la cabane à Eudore reprise par l’Écomusée et sa glacière sur l’autre banc, la cabane de Lucille Boudreau et celle de Jean-Paul à Francis à Dick.  Elles font partie de notre paysage maritime. Espérons qu’elles continueront de résister le plus longtemps possible aux assauts de la mer.

000045

Après la tempête

Banc Larocque

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s