Gris novembre

Si Baudelaire a écrit : « Ainsi, durant les jours pluvieux de novembre,
Me voilà donc contraint de rester dans ma chambre (…) », ce n’est pas mon cas, car, sur le bord de la mer, il y a toujours quelque chose à voir.

DSC03710DSC03722DSC03724_DSC5709

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s